Les acides aminés et leur signification pour le diabète

L’arginine réduit la résistance à l’insuline

Les diabétiques ne peuvent pas utiliser suffisamment les hydrates de carbone tels que le sucre, qui est une source d’énergie importante. L’insuline joue ici un rôle important car elle est une hormone endogène diminuant la glycémie et la production d’insuline est plus faible chez les personnes affectées. De plus, les cellules de leur corps ne sont pas capables d’absorber correctement l’insuline disponible. La raison de ceci est la sensibilité fortement diminuée des cellules vis-à-vis de l’insuline.

Les membranes cellulaires sont incapables de reconnaître l’hormone et par conséquent n’en absorbent pas assez. La conséquence de cette soi-disant résistance à l’insuline est qu’il n’y a pas assez d’énergie produite dans les cellules. De plus, le sucre ne peut pas être dégradé correctement dans le sang et s’accumule donc de sorte que le taux de sucre dans le sang augmente.

ARGININE - UN ACIDE AMINE IMPORTANT POUR L'ABSORPTION DE L'INSULINE

Une autre étude menée par des chercheurs européens a montré que l’acide aminé arginine est d’une grande importance pour la sensibilité des cellules du corps à l’insuline. L’arginine est un précurseur de l’oxyde d’azote, une substance transmissive qui a une influence directe sur la sensibilité à l’insuline.

Pour l’étude, six patients diabétiques de type 2 ont été divisés en deux groupes. Les deux groupes ont consommé un régime diabétique normal. Un des groupes a reçu un placebo à prendre trois fois par jour pendant un mois. L’autre groupe a reçu de l’arginine pendant la même période. Les niveaux de sensibilité à l’insuline chez les patients ont été régulièrement testés par des scientifiques tout au long de l’étude.

Les résultats ont été concluants et ont montré que l’arginine améliorait la sensibilité à l’insuline de plus de 30% par rapport au groupe placebo. L’arginine a en outre entraîné une expansion considérable des vaisseaux sanguins, ce qui a permis de réduire considérablement la tension artérielle chez les patients.2 Deux études de 2013 ont abouti à une conclusion similaire. Une autre étude a montré que l’arginine est également importante dans la traitement des maladies du pied liées au diabète.

À long terme, un taux de sucre sanguin constamment élevé peut endommager les vaisseaux et entraîner une calcification et des maladies typiques comme un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque. Le diabète sucré de type 2 est principalement associé aux personnes âgées, car la sensibilité à l’insuline dans les cellules diminue avec l’âge. Une étude bien reçue de 1998 a montré que l’arginine peut réduire la résistance à l’insuline, ce qui signifie que la sensibilité à l’insuline peut être augmentée.1.

Source:

Hoang, H. H., Padgham, S. V., & Meininger, C. J. (2013) L-arginine, tetrahydrobiopterin, nitric oxide and diabetes,

Current Opinion in Clinical Nutrition & Metabolic Care, Volume 16, issue 1, (pp. 76-82)

Rajapakse, N. W., Chong, A. L., Zhang, W. Z., & Kaye, D. M. (2013) Insulin-Mediated Activation of the L-Arginine Nitric Oxide Pathway in Man, and Its Impairment in Diabetes, PloS one, Volume 8, issue 5

WordPress Video Lightbox